Accès direct au contenu


Version française > Actualités > Actualité sur la PACES

Santé-Sciences-Technologie

Anglais en PACES : Mise en place janvier 2017

le 8 décembre 2016

Anglais en PACES, ouverture janvier 2017

paces-speak-english.jpg

L'Anglais en Paces à la Faculté de médecine à Tours :

  • La mise en place de cet enseignement se fera à partir de janvier 2017
  • Le travail devra se faire en autonomie à partir de cours mis en ligne :
    • 1 heure de présentation en Amphithéatre sur les modalités d'enseignement par E-Learning
    • 8 thèmes d'anglais médical à disposition sur L'Environnement Numérique ( CELENE)
    • 1 heure de bilan en Amphithéatre, en fin de semestre
  • L’évaluation se fera par QCM/QCS portant sur des items de compréhension écrite, de connaissances en vocabulaire d’anglais médical et en grammaire anglaise (le cours fait référence).


A partir de 2017, l’examen universitaire de lecture critique d’article (LCA), ou analyse d’article scientifique, pourra porter sur un article en langue anglaise non traduit. Cela abolira les risques d’erreurs introduits par la traduction, mais cela supposera aussi pour les étudiants l’acquisition préalable de compétences en anglais.
Il est nécessaire aujourd'hui pour les professionnels de santé de savoir communiquer en anglais.

Une évaluation effectuée à l’entrée en deuxième année de médecine et de pharmacie à l’université de Tours a montré que le niveau en anglais des étudiants est pour un tiers d’entre eux celui d’un élève de sixième, pour un deuxième tiers celui d’un élève de troisième, et pour un dernier tiers celui d’un élève de terminale. Face à ce constat, la faculté de médecine s’est mobilisée pour mettre en place un enseignement renforcé de l’anglais.

En effet, il est nécessaire aujourd’hui pour les professionnels de la santé de savoir communiquer en anglais pour répondre au mieux à la demande de soins de leurs patients étrangers. Cette maîtrise de la langue anglaise peut également leur permettre de bénéficier d’opportunités de carrières à l’international.

Ces futurs diplômés de la faculté de médecine, se dirigeant vers des activités de recherches, doivent également posséder un bon niveau en lecture de la langue anglaise. En effet, au cours des 20 dernières années, la grande majorité des revues médicales francophones a introduit des textes en anglais dans leurs pages, dans l’optique d’augmenter leur lectorat et leur impact international. Il est donc essentiel pour tout médecin, pharmacien et sage-femme de lire l’anglais médical pour l’entretien des connaissances et le suivi du progrès médical. Enfin, les chercheurs scientifiques sont amenés à publier des articles de recherche, souvent rédigés en anglais, pour présenter leurs travaux de recherches et leurs méthodes employées.

A partir de 2017, l’examen universitaire de lecture critique d’article (LCA), ou analyse d’article scientifique, pourra porter sur un article en langue anglaise non traduit. Cela abolira les risques d’erreurs introduits par la traduction, mais cela supposera aussi pour les étudiants l’acquisition préalable de compétences en anglais.

Cette introduction de l’anglais en PACES à Tours doit être vue par les futurs candidats comme une opportunité pour leur carrière professionnelle. Il leur est donc vivement conseillé de développer leurs aptitudes en anglais dès les années de lycée.

 


 
  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Contacts

  • Mme Kay Mc Carthy
    • kay.mccarthy@univ-tours.fr
  • Mme Susan Walters
    • susan.walters@univ-tours.fr

Informations complémentaires

Lieu(x)

  • Site Tonnellé

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Retour au site institutionnel