Accès direct au contenu


Version française > Formations > Sages-Femmes > Le métier de sage-femme

Formation - Orientation - Insertion, Santé-Sciences-Technologie

Le métier de sage-femme

La sage-femme exerce une profession médicale à compétences définies. Mais contrairement à la représentation courante de la profession, son exercice ne se réduit pas à la pratique des accouchements.

echo

Praticienne de la physiologie, la sage-femme assure en toute indépendance :

  • Le diagnostic et la déclaration de grossesse
  • Le suivi médical de la grossesse normale : consultations prénatales, échographies, prescription des examens paracliniques et des thérapeutiques nécessaires au bon déroulement de la grossesse, prévention et dépistage des pathologies
  • L'accompagnement psychologique des futures mères, les séances de préparation à la naissance et à la parentalité
  • La responsabilité du déroulement de l'accouchement normal, depuis le diagnostic de début du travail jusqu'à la délivrance
  • Les soins aux nouveau-nés et la réanimation néonatale immédiate dans l'attente du médecin ; la pratique du premier examen postnatal
  • Le suivi médical et les soins à la mère dans les suites de couches
  • L'information et la prescription de la contraception du post partum,
  • Les conseils d'hygiène et d'alimentation du nouveau-né
  • La visite post-natale de la mère au cours des 2 mois suivant l'accouchement
  • Le suivi gynécologique de prévention (dépistage du cancer du col de l'utérus...)
  • L'information et la prescription de la contraception pendant toute la période d'activité génitale (en dehors de pathologie)

La sage-femme, au même titre que les autres formations médicales, est responsable des ses diagnostics et de ses prescriptions.

Elle occupe une place active dans les services de diagnostic anténatal, d'orthogénie, les centres de planification familiale, les unités d'assistance médicale à la procréation...


  •  Qualités requises

Comme toutes les professions de santé, la profession de sage-femme requiert un bon équilibre physique et psychologique, disponibilité et capacité d'écoute.


  •  Modes d'exercice

20 000 Sages Femmes environ exercent aujourd'hui en France dont 1,8% d'homme.

Si environ 76% des sages-femmes sont aujourd'hui salariées, les modes d'exercice sont très divers :

  • Sages-femmes salariées des établissements publics ou privés
  • Sages-femmes de PMI, relevant des conseils généraux, et ayant essentiellement un rôle de prévention médicale et sociale
  • Sages-femmes libérales : ce mode d'exercice connaît depuis plusieurs années un nouvel intérêt et une élévation importante de ses effectifs. Assurant selon les cas tout ou partie des compétences  de la profession, les sages-femmes libérales ont une activité très variée. Elles exercent seules ou en cabinet de groupe.

 

  • Évolution professionnelle

A l'image de la formation initiale, l'évolution professionnelle est en plein remaniement.

Dans le cadre de pratiques professionnelles spécifiques, les sages-femmes peuvent se former en suivant un des nombreux DU et DIU qui leur sont ouverts : échographie obstétricale, médecine fœtale, mécanique obstétricale, allaitement et lactation humaine, sexologie etc...

La possibilité de suivre certains masters est aussi offerte aux sages-femmes, exemple : Santé publique, éthique médicale...

Elles peuvent aussi accéder à des fonctions managériales et d'enseignement (cadre et cadre supérieur).

images-ESF

 


  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel